homme torse nu devant une montagne

Woofing en Nouvelle-Zélande

Témoignage de woofing en Nouvelle-Zélande

Moi, c’est Michael, 21 ans. Après un BTS MUC (Management des Unités Commerciales), ayant soif d’aventure, j’ai décidé de partir faire un PVT d’un an en Nouvelle-Zélande. Je suis parti avec une amie en 2016. J’ai choisi de faire le tour de la Nouvelle-Zélande. J’ai commencé mon voyage avec une de mes amies car c’est vrai, partir tout seul à l’autre bout du monde, il faut se lancer! Après les premiers mois passés ensemble, et au vue de notre entente, nous avons préféré nous séparer pour mener notre voyage selon nos désirs. ça a été très bénéfique car nous avons vécu des expériences différentes et adaptées à chacun et nous sommes resté de très bons amis par la suite.

woofer dans un bac de vin

Ma destination et mon expérience de woofing

  • J’ai donc réalisé plus de 10 expériences de volontariats en 1 an ! Un véritable volontaire dans l’âme ! J’ai décidé de rester à peu près 2 semaines chez chaque hôte afin de pouvoir faire un tour complet de la Nouvelle-Zélande et aller dans les endroits que j’avais envie de visiter.
  • J’ai participé à la culture de la noix de Macadamia et participer à la replantation de la forêt – Nord Auckland
  • Je me suis occupé d’un jardin et je soignais les animaux de la maison – Napiert Nord Auckland
  • J’ai géré une ferme de 8000 moutons, je m’occupais de l’élevage. J’ai aussi pratiqué la caudectomie des moutons – Glenbur Station
  • J’ai participé aux projets d’un artiste peintre sculpteur. Je l’ai aidé à réaliser ses travaux d’art. J’ai posé en tant que mannequin homme lors d’un de ses projets. J’ai bricolé un cabanon pour exposer ses oeuvres d’art – Otaki
  • J’ai été barman et j’ai servi dans un café – Takata (pour en savoir plus, c’est ici : https://www.facebook.com/totoscafepizzeria/?modal=admin_todo_tour&notif_id=1542899549431849&notif_t=page_invite)
  • J’ai aidé un vigneron à participer à toutes les étapes de la fabrication du vin (cueillettes, presser et mise en bouteille) – Crushcurch
  • J’ai travaillé dans une auberge de jeunesse, où je nettoyais les chambres des clients – Franzjoseph
  • J’ai organisé une randonnée et monter un camp pendant un week-end à pied et à chaule pour une association – Consulting (pour en savoir plus, c’est ici : http://www.toti.co.nz/he-tangata-project/war-horse?fbclid=IwAR2wu99VSfDQuOTxKy3uv_ZvA9JxGQjbOxNGJjNNSYOrWLdYFY_3tuEwAUo). 

 

 

  • Pour ma part, j’ai préféré favoriser l’échange culturel et humain plutôt que la rémunération. J’ai appris de nombreuses choses concernant la culture des habitants. J’ai rencontré de nouveaux amis dans le cadre du woofing et aujourd’hui j’ai beaucoup d’amis étrangers dans le monde entier.

On crée un lien plus fort avec les hôtes qui nous accueillent (j’ai pu vivre avec les familles, fêter des anniversaires avec eux). On se sent vraiment comme quelqu’un de leur famille.

 

 

Le Helpx fait découvrir une nouvelle culture et permet de faire des rencontres inoubliables.

woofer dans un champs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :