Témoignage de woofing en Ecosse

woofer en ecosse

Moi, c’est Gaspard, je suis woofer. J’ai 23 ans. J’ai fais des études pour devenir ingénieur en hydrogéologie et j’ai décidé de partir pour faire une année de césure et me détendre pendant cette année . Je suis une personne aventurière et curieuse. Je suis donc parti réaliser l’aventure woofing à l’été 2019 (juillet et août). Je ne connaissais pas du tout le Woofing / Helpx avant de partir. Et j’ai trouvé cette expérience grâce au site Workaway. Je suis parti sans visa et sans assurance.

Ma destination et mon expérience de woofing

Je suis parti en Ecosse à Glenelg. L’Ecosse m’a toujours attiré. J’ai choisi mon hôte car j’avais un bon ressenti vis-à-vis d’elle et c’était la première à m’avoir répondu positivement. Lors de mon volontariat, j’occupais une maison où je m’occupais des moutons, j’aidais les hôtes à les tondres, je débroussaillais les terrains et j’abattais les clôtures. Je travaillais généralement de 10h à 17h avec une heure de pause mais je pouvais aussi travailler moins. J’ai adoré mon expérience car elle m’a permis de faire des rencontres, et de découvrir un pays touristique sous un autre angle. Je n’avais pas vraiment envie de rentrer. e recommande le Woofing car il permet de voyager sans perdre trop d’argent. Si l’hôte n’est pas dans une optique « job », le Woofing permet vraiment de créer une relation particulière avec notre hôte.

 

 

Allez-y au feeling en évitant les woofing dans les lieux commerciaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :